Close
Lettres 2013 en lumière

Voyage dans le froid – 5ème jour

Il faut que je vous raconte la soirée du 31 décembre qui restera gravée dans les livres d’histoire. A. s’est occupé de tout. Choix des restaurants, construction des trajets et surtout itinéraire parfait sans chaussure de marche car je cite : “on ne va pas marcher beaucoup ”.

Une organisation… impeccable !

J’avais demandé l’après-midi si on devait réserver et elle m’avait répondu gentiment “Non, non, pas la peine, il y aura plein de place…”.

Nous avons commencé à marcher et à chercher les restos de 19h à 21h, mes pieds s’en souviennent encore. Mademoiselle avait oublié de noter les noms de restaurants tout simplement et les ronds pour situer les restos sur la carte faisaient à peu près un arrondissement de Paris chacun…

Bref, on a fini au Sphinx :)

Le décompte du nouvel an dans une boîte

Ensuite, 20 min avant le décompte, direction un club, s’étant fait refouler juste avant dans un autre haut lieu de la jet set polonaise. C’était sur invitation.

10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1….. 0 ! Embrassade avec une inconnue moche et avec A. puis 3 litres de bière et une demie bouteille de Vodka plus tard, nous sommes rentrés à l’hôtel, vers 4h, sans oublier de souhaiter la bonne année…. à tout le monde dans la rue :)

Lendemain dur dur, mal de crâne et tout et tout. Nous avons visité la vieille ville de jour et vu la filiale de la boite où travaille A..

Départ pour la Hongrie depuis Varsovie

Avion et arrivée sur la Hongrie vers 21h. Choc thermique : -3° C, -5 en ressentie.

Nous sommes parti boire un coup dans un bar de malade. Un truc inimaginable tellement que c’est original, atypique, gigantesque. Un méga hangar avec pleins de petits endroits cosy, façon vieille usine, avec des plantes, des tableaux d’artiste, des baignoires pour s’en servir comme chaise. Des jeunes, des moins jeunes, de minorités, des étrangers, des locaux, bref, un microcosme de l’Europe de toutes les différences. Amen.

A toute, on dort !

About the author Styven

Je poste de tout ici, photos, impression, vidéo. C'est une trace que je laisse pour me rappeler des choses que j'ai tendance à oublier...

All posts by Styven →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *