Close
Une pancarte Sex Shop à Wroclaw

Voyage dans le froid – 3ème jour

Réveil tôt ce matin dès 8h30 ! Épuisant quand on se couche à 3h du mat’ avec un peu d’ivresse et 4 pintes.

Une bonne douche dans notre salle de bain transparente (il n’y avait ni porte, ni séparation, juste du verre).

Un super hôtel sur Wroclaw : Puro Hotel

Passage obligé au petit déjeuner, ici aussi encore un truc incroyable dans cet hôtel car les propositions de nourriture allait de la simple viennoiserie, au sandwich en passant par les œufs brouillés et les saucisses chaudes. Un vrai régal franchement, on s’est rempli le ventre afin de s’économiser un repas le midi.

Petit aparté sur l’hôtel qui reste quelque chose d’unique. Ici, pas de réception, tout est digital : on arrive et sur la droite on trouve des ordinateurs tactiles expliquant simplement et efficacement comment obtenir sa clé. Dans la chambre, un écran central m’accueille en utilisant mon nom et mon prénom et la direction m’envoie par message sur cet écran les codes WIFI et astuces pour mon séjour. Enfin, on règle aussi par ce même moyen l’intensité lumineuse de la pièce, relax, intensif, TV, etc. Je conseille donc vivement le Pure Hotel à Wroclaw !

La vie quotidienne à Wroclaw

Toute la matinée, nous avons gardé nos sacs à dos, c’est un peu idiot car à midi nous avons trouvé des consignes à la gare, bref, le dos en a pris un coup avec les 9 kg pour moi et 7 pour la petite A..
Finalement, plus légers, nous avons arpenté toute la ville et vu à peu près tout ce qui était possible, notamment quelques lieux de culte… En effet, la ville de Wroclaw compte pas moins de 20 églises et autres temples d’adoration. Et ce n’est pas des petits édifices, la plupart font la taille de nos petites cathédrales et la plus grande possède deux grandes tours et on a pu y monter… avec un ascenseur.

La vie ici n’est pas chère, quasiment moitié prix pour tous les produits alimentaires, transports, entrées. Les vêtements sont en soldes, au grand désespoir d’A. qui ne peut rien acheter, son sac étant déjà plein. Les produits hi tech type iPad sont au même prix qu’en France.

Il y a un truc surprenant, ce sont les arrêts de piétons. En France, quand le petit bonhomme est rouge et qu’aucun véhicule n’est présent, tout le monde traverse. Ici les gens attendent tant que le bonhomme n’est pas vert. Au départ, on traversait, maintenant on attend comme des cons alors que c’est désert ce dimanche.

Nous avons mangé dans un fast-food comme KFC mais qu’avec du poisson, c’est sympa, ça change.

Les choses à savoir sur Wroclaw

  • Tout le monde parle anglais,
  • Les magasins n’ouvrent qu’à 10h,
  • La nuit tombe vers 16h,
  • Dans le train, une collation est offerte gratuitement toutes les 30 min (café, eau, gâteau, etc.). D’ailleurs A. a refusé puis le mec a dit “It’s free”, elle a alors répliqué son “ah d’accord, si c’est gratuit” et tout le monde a ri même sans comprendre le français !

Le train de Wroclaw jusque Varsovie prend 5 heures environ, c’est presque deux fois plus que le TGV car nous passons par le Sud pour remonter vers Varsovie.

Le Mariott de Varsovie est vite trouvé, à 200 mètres de la gare ! Le 5 étoiles est vraiment de Pologne, plusieurs détails montrent qu’une étoile polonaise n’est pas la même qu’en France : pommeau de douche rayé, prix affiché, design hasbeen…

On prend une douche et hop direction the Varsovie Night,

A plus !

About the author Styven

Je poste de tout ici, photos, impression, vidéo. C'est une trace que je laisse pour me rappeler des choses que j'ai tendance à oublier...

All posts by Styven →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *