Close
Woman wedding

Les successions de départs

Les départs m’obsèdent. J’en avais fait plusieurs articles sur mon ancien blog dans une autre vie.

Les départs de train… heureux quand on part, malheureux quand on reste

Les gars, les gens qui piétinent, les trains qui arrivent et ceux qui partent. Les gares sont des endroits vraiment très vivants et très passionnant.

Chaque fois que je passe à Montparnasse, je me pose quelques secondes pour contempler le mouvement de masse de ceux qui attendent, ceux qui patientent et se rongent les ongles car le quai n’est toujours pas affiché 10 minutes avant le départ et enfin ceux qui s’engouffrent dans le couloir du métro après être arrivé par train, ils accumulent les wagons.

Les départs d’avion… voyage très loin ou changement de vie

L’avion, c’est différent, on ne peut pas laisser son coeur pleurer en regardant le train partir et voir le visage de l’autre s’effacer dans le lointain, se mélanger avec les traits ténus des rails. Ici, on doit laisser partir l’autre 2 heures avant dans la zone autorisée. Une étreinte, un baiser, tout est moins fort. Sauf peut-être quand on change de vie mais pour partir en avion, souvent… il faut déjà prendre le train lorsqu’on ne vit pas à Paris.

L’avion nous amène dans le lointain, les vacances, le bonheur, le soleil… ou le froid. Je préfère le froid, c’est bien plus intéressant pour profiter des villes, des intérieurs et constater les différentes “religions” dans la façon d’affronter les températures négatives.

Pour Chigago, je prendrai d’abord le train, je sais déjà ce qui m’attend, larmes nombreuses avec ma famille et puis j’irai à l’aéroport prendre l’avion qui me fera mettre en pointillé pour quelques temps la vie parisienne, la France, ma famille, mes amis, mes repères, mon confort.

Life begins at the end of your comfort zone. ― Neale Donald Walsch

Siège B43.

Décollage.

PHOTO: STYVEN CHARTON

Photo prise à Philadelphia, en haut des marches qui ont servi au tournage et à l’entraînement de Rocky. Elle représente pour moi un moment de victoire, de combat à venir et de joie.

About the author Styven

Je poste de tout ici, photos, impression, vidéo. C'est une trace que je laisse pour me rappeler des choses que j'ai tendance à oublier...

All posts by Styven →

One Comment

  1. Superbe texte man !
    Cela me rappelle mon départ pour Montréal il y a 5 ans.
    Ma deuxième naissance…littéralement

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *