Close
Édimbourg en Ecosse

Ecosse – 3ème jour

Aujourd’hui, découverte de la capitale de l’Ecosse : Edimbourg.

Nous avons commencé par Calton Hills le point le plus haut pour voir la ville. Nous avons été un peu déçu au départ car nous avions la vue sur la nouvelle ville, droite et grise, sans rien d’exceptionnel.

Puis nous sommes arrivés sur la vue de la vieille ville, magique et médiévale, absolument à voir dans sa vie ! C’est tellement beau qu’on dirait une image de synthèse. On se croierait à l’époque des magiciens et des mages, les tours et les bâtiments sont élancés et jamais de la même hauteur ce qui fait un dénivelé manifique de monuments baroques : tour, château, murailles, etc, magnifique.
La photographie que j’ai prise ne rend absolument pas.

Nous avons visité ensuite le château de la reine, elle y vient tous les étés, c’est sa demeure officielle. Dans le château, on se rend bien compte de l’influence de la cour du roi de France. Les pièces sont plus petites car il fait plus froid qu’en France.

Parlons froid, parlons bien : ça caille sévère ici ! Il fait froid même dans les hôtels et le chauffage ne peut pas être augmenté. Deux jours de froid non stop !

Après nous avons mangé dans la rue piétonne de la vieille ville où j’ai goûté deux spécialités du pays : un haggis et des saucisses de biches.

Le haggis est en forme de trois feuilles, avec une purée différente par feuille. Purée de patates et fromage, purée de choux-fleur et purée de lentille saucisse.

Ensuite, sur les conseils de la serveuse, j’ai pris de la saucisse de biche. Pour présenter la viande, elle m’a parlé de Bambi…

C’était un peu trop fort à mon goût mais j’ai goûté !

En dessert, on a pris un gâteau spongieux au caramel et c’était bien bien trop sucré.

L’après-midi, après avoir croisé la femme la plus percée au Monde, nous avons été rapidement au musée de l’Ecosse. C’était pourri à part le moment où, confondant le fil de l’alarme à la chasse d’eau, j’ai vu R. sortir à toute vitesse des toilettes pour quitter l’endroit d’où sortait un bruit strident d’alerte. En fait, à cause de loi sûrement, il y a des tirettes d’alarme au feu un peu partout dans les hôtels, toilettes, etc…

Nous avons fini notre marche par le châteaux d’Edimbourg mais comme il allait fermer, nous avons juste profité de sa vue sur la ville.

Changement d’hôtel puis retour le soir à 21h au centre de la ville pour faire notre tour spécial fantômes et tortures !

La femme qui nous a fait le tour de la ville était complètement jetée et hurlait de temps en temps. Après deux histoires flippantes, elle nous a amené dans un endroit pour rentrer dans les souterrains et a prévenu que si on avait peur, si on avait envie de crier, si on avait envie de vomir, tant pis ! Trop tard ! Et hop le mec à coté de moi remonte un peu la rue et va dans un coin. Le mec, je l’entendais vomir à gros jet. Sa copine à côté de moi était rouge de honte et elle rigolait, on est parti en fou rire et le mec continuait à vomir ! Malgré tout, nous voila dans les sous-sols de la ville, c’était sympa mais pas extraordinaire.

Retour à l’hôtel sur la baie, puis dodo.

About the author Styven

Je poste de tout ici, photos, impression, vidéo. C'est une trace que je laisse pour me rappeler des choses que j'ai tendance à oublier...

All posts by Styven →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *