Close
Matériel d'un restaurant café boulangerie

Un an

Une petite année vient de s’écouler depuis l’ouverture de Maison Parisienne le 22 septembre 2016.

Mais quelle année…

Une année de dingue

Je viens de voir le résumé de cette année par la date de mon dernier article de blog : 1er mars 2017. 6 mois.

Il faut dire qu’on était un peu occupé. On l’est encore sans aucun doute !

Depuis un an, nous avons eu la chance d’être dans les meilleurs restaurants de Chicago, mais aussi dans la liste “chaude” des brunchs sur Chitown, puis nous sommes passés à la télévision (c’est par ici pour nous voir) et nous avons eu de beaux articles dans la presse “locale”, Chicago Tribune et Red Eye notamment, au sujet de nos macarons et de nos quiches.

Ce matin, j’ai calculé que j’avais fabriqué 11000 viennoiseries sur l’année écoulée. Hallucinant. Et je ne compte pas le reste, ni le travail de Audrey et Erwan, qui sont aussi faramineux.

Et puis Chicago…

Quelle ville ! C’est dingue, c’est frais, c’est divers, c’est beau, c’est bon. Cette ville a de très beaux atouts/atours, nous n’avons pas choisi une ville décevante. Nous sommes là depuis presque deux ans (avec un retour de quelques mois en France) et il faut dire que nous sommes toujours amoureux de cette ville.

Nous commençons aussi à nous habituer à la “mentalité” des américains qui n’a absolument rien à voir avec celle des Français. Comme eux, il y a des points forts et des points faibles mais gardons que le positif et réjouissons-nous de leur optimisme, de leur générosité, de leur service impeccable, de leurs richesses, de leur imagination à créer, de leur bonne humeur, de leur démesure, de leur esprit de communauté.

Nous avons vraiment de la chance d’être ici. C’est sûr que c’est dur, ne nous cachons pas. Nous faisons des horaires que je ne pensais jamais faire dans ma vie, du 6h-19h quotidien mais la société est seine et nous pouvons profiter des lundis où ne travaillons pas. C’est pas mal pour un an d’existence :) Me voilà atteint de l’optimisme américain !

L’employé de l’année

Nous avons pu souffler une semaine, j’avais embauché un commis en cuisine pour m’aider. Seulement voilà qu’un soir, il m’a annoncé qu’il ne pourrait pas venir le lendemain car il devait aller chercher son permis de conduire…

Il venait d’avoir trente minutes de retard la veille. Disons que c’était un peu trop pour une première semaine.

C’est assez dur de trouver du bon personnel ici car le chômage est très bas et c’est donc le plein emploi. L’employé est roi, les avantages doivent être nombreux et pour garder ses employés, il faut donc bien rémunérer.

Plein de choses en tête

Comme d’habitude, je bouillonne d’idées pour demain et après-demain. Heureusement, je suis claqué et ça calme tout ça. Les fêtes arrivent et ça va être intense. Entre Halloween, Thanksgiving, Noël et la nouvelle année, je prévois Doliprane, Red Bull et compagnie.

En parlant de compagnie, vous êtes bienvenue pour travailler pendant les fêtes :) Plus ya dfous plus on rit!

 

About the author Styven

Je poste de tout ici, photos, impression, vidéo. C'est une trace que je laisse pour me rappeler des choses que j'ai tendance à oublier...

All posts by Styven →

2 Comments

  1. Un si beau résultat au bout d’un an…. qu’est-ce que ca va être dans 10 !
    Bravo les gars !

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *