Close
Chicago Belmont Red Line

Maison Parisienne existe

J’ai remonté la liste longue de 92 516 emails que j’ai reçu depuis la création de ma boîte Gmail.

Je n’ai pas tout remonté ne vous inquiétez pas, je me suis arrêté à la première mention de Maison Parisienne ou, du reste, du projet en tant que tel. Il s’agissait de septembre 2013.

3 ans de travail finalement pour ouvrir Maison Parisienne

Alors comment cela s’est-il déroulé ?

Je suis assez surpris avec le recul de notre réussite dans la construction de ce projet. Il n’y a eu que quelques anicroches mais sinon tout s’est déroulé comme prévu. Les rares ralentissements dans le projet furent les actions d’autres personnes et nous n’avions aucun contrôle dessus.

Les visas et la licence pour ouvrir un commerce à Chicago. Voilà les deux points cruciaux qui ont été un peu plus long que le reste. En effet, les visas dépendent d’un système sur Internet de prise de rendez-vous qui a buggé pour notre cas. Pour la licence, nous avons été pénalisé par la vétusté du building et nous avons du mettre un peu la main à la poche pour payer des travaux non prévus.

Par contre, j’avais fixé une ouverture le 22 septembre un an avant, la date a été respectée et nous avons ouvert, non sans mal, le jour J!

frontonEt maintenant?

Deux mois aujourd’hui que nous sommes ouvert.

Le plus dur reste à faire :) Nous avons des notes excellentes au sujet de notre French Café ! Yelp 4,7 sur 5 / Facebook 4,9 / Google 4,7.

Nous sommes heureux de travailler pour la satisfaction flagrante des clients. Tous les jours, les gens nous disent qu’ils se sentent comme en France et la mission que nous nous étions fixé est donc remplie.

Maintenant, il faut se faire connaître encore et encore, nous travaillons sur cela dorénavant. Nous aimerions un salarié au service avec Erwan pour être plus autonome en cuisine.

Ce projet a été énorme mais je suis très fier d’avoir pu le mener jusque ici : création de la marque, de l’identité, du site internet, de la communication, dépôt des noms de marque, création des statuts aux Etats-Unis, dépôt des dossiers de Visa, location du lieux, réparation et gestion des travaux, création du design d’intérieur, faire les travaux, installer la décoration, apprendre le système des taxes à Chicago, apprendre à bien maîtriser sa cuisine, créer les produits chaque jour, vendre avec sourire et enfin, tenter de profiter de la ville et de la vie.

Le Dernier point est à améliorer

Ce dernier point est le plus difficile à concilier car nous travaillons entre 12h et 14h par jour alors c’est difficile de sortir et découvrir la ville de Chicago. Plus je reste ici, plus j’aime la ville. Elle me surprend tout le temps et j’adore marcher dans les quartiers que je ne connais pas. Le froid arrive et la neige ne va pas tarder, j’ai vraiment hâte aux fêtes.

Maintenant que j’ai Maison Parisienne en tête, quand je pense aux fêtes, je pense à Noël, aux films américains en famille, au poulet frite, etc. mais dorénavant aussi aux bûches que je vais devoir préparer pour les clients :)

Kisses from Chicago, Windy City

About the author Styven

Je poste de tout ici, photos, impression, vidéo. C'est une trace que je laisse pour me rappeler des choses que j'ai tendance à oublier...

All posts by Styven →

2 Comments

  1. Salut Styven,
    Effectivement belle aventure, c’est un beau projet qui s’est concrétisé.
    On s’est vu la semaine dernière, je voulais te demander, tu m’avais parlé d’un magasin comme Metro où l’on peut acheter de l’alimentaire pour la pâtisserie.
    Quelles sont les conditions, faut il être entrepreneur pour y avoir accès ? Quel est son nom
    En étant “uniquement” Patissier puis je y aller ?
    Cordialement
    David

    Reply

  2. Coucou David, je te réponds en Privé ;)

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *