Close

Megaupload et le nouvel Internet

L’affaire Megaupload vient de passionner l’actualité de ces trois derniers jours ainsi que les journalistes du Monde entier.

Il faut savoir qu’il y a aux yeux des internautes deux Internet. Pour le néophyte, Internet ne revêt aucune valeur ni concept particuliers. Pour les personnes qui lui portent une passion infinie, comme moi vous l’aurez deviné, Internet réprésente un territoire sans limite et sans censure. Attention, je n’ai pas dit sans loi, car les lois réelles portent sur le virtuel.

Un sacré coup vient d’être porté à cet idéal tant chéri que l’on a réussi à créer, nous autres citoyens du Monde. Lorsque le FBI, donc les Etats-Unis, s’attaque à un site au niveau mondial, il n’affecte pas seulement l’Internet des Etats-Unis, il touche au Web mondial. De quel droit, moi Français, dois-je subir une décision de la juridiction américaine. C’est un fait sans précédent, qui aura des répercussions graves, même gravissimes.

Je ne dis pas qu’il faille soutenir les agissements de Megaupload, nous savions tous que l’Eldorado de la culture gratuite s’arrêterait un jour, ce jour est venu. Je n’étais pas seul, nous représentions 4% des flux Internet mondiaux (source).

La naissance d’un nouvel Internet

Un nouvel Internet est né. Non pas sur les ruines d’un Internet mourrant et décadant mais sur de nouvelles régles basées sur la dominance des plus forts sur les plus faibles, occultant les valeurs de l’ADN de l’Internet inital. Des valeurs de partage, de libertés, de frontières affranchies.

Demain, pour conserver son protectionnisme religieux, pourquoi le FBI ne déciderait-il pas de fermer les sites pornographiques à l’échelle mondiale ? J’aimerai rappeler que Youtube proposait également à son départ des contenus protégés par le droit d’auteur. Le site n’a jamais fermé.

L’Internet nouveau n’aura jamais autant aussi réel, reflétant la lutte de l’exaspération des vieux préceptes sur les nouveaux rêves.

 

Photo

About the author Styven

Je poste de tout ici, photos, impression, vidéo. C'est une trace que je laisse pour me rappeler des choses que j'ai tendance à oublier...

All posts by Styven →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *