Close
Morse

L’Histoire du digital en France et dans le Monde

Vivre et exister dans le digital ne peut se faire que si l’on connaît bien l’Histoire avec un grand H du digital en France et dans le Monde.

Le digital possède lui aussi une Histoire passionnante remplie d’anecdotes et d’Hommes de valeur qui ont fait progresser le digital par petite touche.

Découverte !

En 1835, on inventa le premier objet utilisant le digital : un certain Samuel Morse (27 avril 1791- 2 avril 1872) créa l’alphabet du même nom !

C’est le début de la communication numérique. Cet alphabet était constitué de points longs et de points courts qui indiquaient à chaque lettre sa correspondance dans l’alphabet français.

Cela ne vous rappelle rien ?

Le digital sauve le Titanic

En 1877, c’est la première exploitation du téléphone aux États-Unis. S’ensuivit en 1904 la première application des ondes radio à travers le drame aujourd’hui connu par tous que fut le Titanic. En effet ce fut grâce aux ondes radio lancées à travers l’océan que fut sauvé les centaines de naufragés du célèbre paquebot.

Morse

Code International Morse (à gauche) – Le Titanic (à droite)

La naissance de l’Internet

En 1926, c’est la naissance officielle de la télévision en noir et blanc. Comme beaucoup de découvertes dans l’univers du numérique, ce fut aux États-Unis qu’elle arriva en premier. La couleur n’arrivera qu’en 1951 avec les premières émissions publiques colorisées. Il faudra attendre 1950 pour voir naître le téléphone mobile. La véritable exploitation du téléphone mobile n’apparaît qu’en 1971 avec le premier grand réseau mobile en Suède. L’ARPANET[1], l’ancêtre de l’Internet, voit le jour en 1969 et présenté en 1972. C’est encore les États-Unis qui ouvriront le bal en utilisant le réseau ARPANET comme roue de secours dans le cas d’une guerre nucléaire avec la Russie. Nous sommes en pleine guerre froide.

En 1980, ARPANET s’ouvre à tous aux États-Unis. C’est véritablement là que se situe le début d’Internet que nous connaissons aujourd’hui. Pour la France 1980 sera le début du Minitel, dont l’aventure prendra fin en 2012.

L’ADSL[2] va naître en 1987 aux États-Unis et arriver en France dans les années 90. Le lancement commercial d’Internet tel qu’on le connaît aujourd’hui, s’effectuera également la même année.

Le premier SMS (Short Message System) envoyé sera « Happy Christmas ». Les premiers tests de la télévision par ADSL auront lieu en 1996. La commercialisation ne se fera en France qu’à partir de 2001 avec le fournisseur d’accès Free. La dernière étape est donc le déploiement de la fibre en France qui a commencé à partir de 2006 par Orange.

Cette évolution du digital s’accompagne de l’évolution et du progrès en matière de stockage de données, de miniaturisation, et de standardisation des protocoles à travers le monde.

Les 10 dates clés d’Internet en France

1992 Premières connexions possibles à l’Internet, uniquement pour les emails et les archives de documentation et de logiciel.
2000 Lancement de la première offre bas-débit 56k tout illimité pour 99 francs (15 euros).
2001 Lancement de la première offre haut-débit ADSL par Orange (anciennement Wanadoo) pour un prix oscillant entre 45 et 129 euros pour les particuliers ou professionnels.
2001 Lancement de l’ADSL par câble (Numéricâble)
2002 Lancement de la Freebox, Triple Play (Internet + Tv + Téléphone), pour 29,99 euros par mois. L’abonnement est pris en charge par Free.
2005 Neuf Telecom rachète Cegetel.
2006 Neuf Telecom rachète AOL. Wanadoo devient Orange. Commencement du déploiement de la fibre.
2007 Neuf (anciennement Neuf Telecom) rachète Club-Internet.
2008 SFR acquiert Neuf pour 4,7 milliards d’euros et devient ainsi le second opérateur Internet en France.Alice est rachetée par Free la même année.
2009 Lancement de l’offre Ideo, le quadriplay de Bouygues Telecom. S’ajoute ainsi dans l’abonnement, le forfait mobile téléphonique.
Sources : http://www.zdnet.fr/actualites/10-ans-du-haut-debit-petite-histoire-du-deploiement-de-l-adsl-en-images-39709230.htm?p=1 et http://fr.wikipedia.org/wiki/Internet_en_France


[1] Acronyme anglais : « Advanced Research Projets Agency Network »

[2] Acronyme anglais : « Asymmetric Digital Subscriber Line »

About the author Styven

Je poste de tout ici, photos, impression, vidéo. C'est une trace que je laisse pour me rappeler des choses que j'ai tendance à oublier...

All posts by Styven →

4 Comments

  1. Je pourrais ironiser à propos de la fréquence des billets, ici, mais je vais m’abstenir. Et je vais faire un compliment poser une question…

    Le compliment : rappel historique intéressant. Beaucoup de gens fixent Internet à une vingtaine d’années mais oublient que c’est une “évolution naturelle” qui dure depuis très longtemps, le progrès quoi.

    La question : je me la pose depuis longtemps (depuis que je connais JJU, je pense). Pourquoi utilisez-vous l’affreux terme “digital” (c’est l’adjectif qui désigne ce qui est lié au doigt) et pas “numérique”, beaucoup plus usité et qui fait moins mal aux yeux et aux oreilles ?

    Reply

  2. Le nombre d’articles va augmenter progressivement !
    Merci pour le compliment et pour répondre à ta question, le mot digital s’impose pour nous car dans un Monde quasi anglo-monopolistique, les documentations que nous lisons, les blogs et sites référents en la matière parlent toujours de”digital”. Digital native, digital mums …

    L’habitude personnelle aussi car je trouve le mot numérique trop archaïque et trop conventionnel.

    Reply

  3. Merci pour la réponse. Pour moi, qui ne suis pas du domaine, digital est très moche et si j’étais décideur, je fuirais…

    (il n’y a pas d’abonnement aux commentaires, ici ?)

    Reply

  4. Digital induit le tactile donc plus de convivialité dont Apple est l’inventeur.
    Numérique renvoie au technique (1 ou 0, etc.)

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *