Close
Recettage

Gérer un projet web : le recettage et le debugage

Dernière étape, souvent oubliée dans les temps cachés de projet : le recettage et la phase de debug. C’est l’étape pour finir parfaitement un projet web !

Une fois tous les éléments conçus : formulaire, module d’inscription, forum de discussion, système de vote, etc. Il faut bien sûr vérifier la bonne conformité du résultat avec le cahier des charges de départ mais aussi le bon fonctionnement du site internet. Cette étape est appelée le recettage (ou phase de recette).

On liste l’ensemble des fonctionnalités et l’on teste chaque fonctionnalité une par une. Un listing de bug et d’incohérence verra le jour. On entre dans la phase de debug.

Pour chaque fonctionnalité, un état est défini à OK ou KO. Si l’état est à OK, la fonctionnalité est opérationnelle. Si l’état est à KO, la fonctionnalité a planté, ou bien ne s’est pas réalisée entièrement. Ces lignes de tableau représentent donc la phase de recette, ou recettage.

Le développeur va reprendre cette liste pour corriger les failles du site internet avant la mise en ligne.

Après signature du bon de livraison par le client, l’agence prestataire peut mettre en ligne le site internet relié au bon nom de domaine commandé.

La période de garantie prend alors le relais et le client peut faire corriger le site internet s’il se rend compte de mauvais fonctionnement de ce dernier.

About the author Styven

Je poste de tout ici, photos, impression, vidéo. C'est une trace que je laisse pour me rappeler des choses que j'ai tendance à oublier...

All posts by Styven →

5 Comments

  1. Bon question sérieuse : d’où vient l’utilisation du mot de “recette”. Ca fait à peu près 25 ans jour pour jour que je me pose la question (ça fait 25 ans, presque jour pour jour, que je bosse et je n’avais jamais entendu parler de ce mot avant ; du coup, je demandais bien ce que mes chefs voulaient me dire en me demandant de faire la recette d’un nouveau soft).

    Reply

  2. […] ceux de Styven Charton et de Fabien Canu.Sémantique et digital : un paysage nouveauDans un article de Styven Charton, on apprend qu’une fois que tous les éléments d’un site Internet […]

    Reply

  3. waw ! ;) c’est bien claire ! merci bcp !

    Reply

  4. Du latin recepta (« chose reçue ») de recipere (« recevoir »).
    Réception et contrôle des tâches ou travaux demandés par un maître d’ouvrage à un maître d’œuvre, afin de vérifier leur conformité par rapport aux demandes du maître d’ouvrage.

    Reply

  5. C’est vrai que le recettage passe souvent à l’as. Pourtant bien finir un projet est aussi important que de bien le commencer :)

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *