Close

Digital : comment peut-on traiter l’information locale ?

Hier, j’étais invité avec Nicolas et Jean-Jacques Urvoy à la soirée de lancement de l’application iPhone / iPad du groupe de presse Le Parisien.

Au-delà de quelques chiffres très intéressants qui sont sortis de leurs études – comme l’utilisation d’Internet 3h47 par jour pour un Français, devant la télévision (3h37), l’implantation des iPads en France à hauteur de 4,2 % de la population (en 18 mois) soit 1,5 millions de possesseurs et que 10 % du chiffre d’affaire du Parisien est issu du digital – ce qui m’a le plus intéressé fut la notion de “glocal”, notion mélangeant le local au global.

Le Parisien désire donc géolocaliser l’information récupérée par les 120 journalistes en province. Sur la carte présente au sein de l’application, on voit donc les bulles d’information présentes dans les différents départements de l’Île-de-France, représentant chacune une information. Malheureusement également, ce que l’on voit tout de suite, c’est la faible part des informations en province, le Parisien n’étant pas le Ouest-France ou le Télégramme.

S’appuyer sur les blogueurs et les commentateurs locaux

Il aurait été intéressant, comme le signale Nicolas dans son compte-rendu, de s’appuyer sur les forces locales extérieures, type blogueurs ou commentateurs locaux, pour pousser l’information du quartier.

Par exemple, une partie du Parisien pourrait n’être constituée que d’informations délivrées par les non-journalistes, ville par ville. Une sorte de Wikipedia de l’information géolocalisée mélangeant aussi Twitter de façon intelligente ?

L’application du Parisien

Une interrogation concerne aussi le choix de la technologie employée.

Le développement sur tablette iPad dédiée engendre deux problèmes :

  • l’absence d’application pour les tablettes concurrentes
  • l’absence de produits nouveaux “le Parisien” pour le non-utilisateur de tablettes

Comme je l’indique dans cet article sur le Responsive Web Design, il est aujourd’hui possible techniquement de créer un site Internet qui s’adapte à tous les supports.

Il aurait été donc judicieux de la part de ce grand média de créer une Web application qui soit lisible sur tablettes et Smartphones de n’importe quel constructeur.

L’application en elle-même présentant des vidéos, une carte, de l’information textuelle, un carrousel d’infos à l’une, il était tout à fait faisable de reproduire tous ces effets sur une application Web.

Au lieu de cela, moi, simple utilisateur de tablettes Androïd, je n’ai donc pas accès à la “nouvelle version” du Parisien. Je me contenterai donc d’aller sur leparisien.fr comme on le faisait… dans le temps :).

 

Photo

About the author Styven

Je poste de tout ici, photos, impression, vidéo. C'est une trace que je laisse pour me rappeler des choses que j'ai tendance à oublier...

All posts by Styven →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *