Close

Décevoir à cause de l’oubli du digital : l’exemple Fly.fr

L’exemple concret de la mauvaise gestion du digital se constate chaque jour qui passe. Aujourd’hui, le cas Fly, état des lieux des problèmes (et un peu des points forts).

Chaque jour, l’écart se creuse entre ceux qui y sont, et ceux qui n’y sont pas.

A chaque moment de vie, l’écart entre les marques, enseignes, etc., qui ne se sont toujours pas lancées dans le digital est de plus en plus visible. Aujourd’hui, je prends l’exemple concret de Fly, ayant voulu acheter un meuble chez eux. Fly sera heureux de recevoir une analyse gratuite de leur site internet et de leur organisation.

1) Le site internet Fly

Fly.fr - Page de showroom

Cliquez pour agrandir

La page d’accueil semble pertinente à l’arrivée, avec des grands visuels, mais rapidement on déchante.

Un menu peu impactant

En effet, on cherche rapidement le menu du haut avec les meubles et finalement, il se trouve à gauche en petit, sans grands détails. Au survol, un gigantesque menu apparaît où l’on se perd car il n’y a pas de hiérarchisation des éléments soit par images, soit par couleur. On ne distingue donc pas les catégories de meubles.

Le diaporama photo du showroom montre des produits Fly, mais ces derniers ne peuvent pas être cliqués pour aller voir la fiche directement du produit. Le travail graphique des textes de mise en avant (Nouveau et Disponible en magasin) n’est pas le bon car les textes ressemblent trop à des boutons et on a envie de cliquer dessus, c’est un problème.

Un champs newsletter qui induit en erreur

En haut, la barre est coupée par le champs Newsletter. Ce sont deux erreurs ici.
La première, c’est que l’on confond cette zone avec la zone de recherche d’un produit.
La seconde, c’est que cela rend illisible le menu du haut qui est coupé. Accessoirement, il n’est indiqué nul part qu’il faut rentrer son email et tout le monde ne le sait pas.

Le bas du grand panorama comprend un bandeau menu vraiment inutilisable car on ne comprend pas que c’est de l’actualité et il n’y a que du texte : c’est peu lisible et peu avenant.

4 zones de bas de page bien pensées

Ensuite, les 4 zones cliquables sont plutôt bien faites et présentent l’appli, le coup de cœur, la nouvelle collection et les collections. Sauf que c’est un carrousel et là je ne comprends pas car mettre deux parties défilantes de cette largeur sur une même page, c’est too much.

L’arborescence et la distribution des pages trop complexes

L’arborescence est vraiment un sérieux problème. Je m’explique : quand on choisi par exemple Meubles > Banquettes-lits, on nous montre 11 produits au lieu des 18 !

Il faut cliquer sur “Voir les 18 produits de Banquettes-lits” pour avoir la totalité. Sur un site e-commerce, il faut aller à l’essentiel et afficher le tout.
Je clique pour afficher le tout et ? J’obtiens 12 produits !

Il faut savoir qu’il faut faire “Suiv’ pour “Suivant” pour voir la suite. La flèche du bas (associée aux actus) est trompeuse car on clique dessus pour aller à la page suivante. L’affinage par critère est bien, je la laisserai constamment visible personnellement en diminuant un peu sa hauteur.

Passons à la fiche produit.

Fly.fr - Page produit

Cliquez pour agrandir

Sur beaucoup de sites de vente de meubles, on présente les couleurs disponibles en texte mais impossible de voir le rendu en images. C’est le cas ici mais pas sur tous les objets, c’est donc un bon point.

Le zoom au survol est bien pour voir de près l’objet. J’aurai aimé pouvoir cliquer pour voir en grand l’objet mais c’est impossible. Dommage car la photo en grand format existe sur le serveur.

Les onglets Photo, Vidéo et Galerie sont bien mais cela ne sert à rien de les afficher s’il ne sont pas cliquables. C’est déceptif pour le consommateur de voir Vidéo mais qu’il est impossible de voir la moindre vidéo.

La zone “Ses atouts” apparaît deux fois. L’ensemble de la page est trop aéré, trop blanc. La zone de description produit mériterait une mise en forme plus lisible (majuscules, à la ligne, etc.).

Pas de module de produits similaires, dommage.

De belles photos

Les photos sont belles par contre et les collections bien rendues en showroom.

Je m’arrête là pour le site internet. Je pourrai dire que la recherche via le champs de recherche est catastrophique mais je ne veux pas être trop désagréable. Il est donc bien laborieux de trouver son bonheur et quelques aménagements simples par Fly simplifieraient grandement l’ergonomie du site internet.

Et dans tout ça, ai-je mon meuble ? Non, car le site internet ne propose pas de vente en ligne…

2) Coup de téléphone

J’ai donc voulu acheter un article, vraiment motivé car le design m’intéressait beaucoup. Je peux donc lire sur la fiche internet “Disponible en magasin”.

J’appelle le magasin à côté de mon domicile : la personne, très gentille, m’indique qu’ils n’ont pas forcément tout en stock. Très bien, mais mon canapé ? Non, il faut 4 à 6 semaines en commande.

Très bien, j’essaie donc une autre ville à 50 km de là : rien : 4 semaines de délais.

Très bien, j’appelle donc un troisième Fly, à 120 km (je suis motivé) : non plus.

L’objet n’est pas disponible dans les magasins de petite taille. Il n’est disponible que sur commande, il faut compter 4 à 6 semaines pour qu’il arrive en magasin“.

Déjà, il y a un décalage entre le discours du site internet et celui du magasin. Ensuite, les commandes ne sont pas livrées à domicile mais en magasin !

Je suis obligé de passer par une autre enseigne pour mes meubles, obligé car il n’y avait aucun moyen, absolument aucun d’avoir une banquette ou un fauteuil avant au minimum un mois.

Monsieur Fly, je vous conseille de nous appeler : La simple agence. Cela pourrait améliorer toute cette partie digitale fragile, ce sera déjà cela de fait. Ensuite, U/C Consultants pourra voir avec vous, les problèmes de logistique…

 

About the author Styven

Je poste de tout ici, photos, impression, vidéo. C'est une trace que je laisse pour me rappeler des choses que j'ai tendance à oublier...

All posts by Styven →

One Comment

  1. […] Si une marque, une enseigne, n'est pas sur Internet, ou mal présente, alors elle est absente, elle n'existe pas. La stratégie digitale se déploie sur Internet, qui est un lieu comme un autre, un LIEU qui crée […]

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *