Close
Le site internet de La simple agence

Comment gère-t-on la partie Internet en entreprise : communication et discours de marque

C’est décidé ! Vous voulez prendre votre place sur le web. Cependant, comment commencer et surtout, avec quoi commencer ?

Le service marketing s’occupe en général de gérer l’image de l’entreprise sur Internet ou à défaut la personne la plus apte à naviguer sur Internet : le webmaster.

Si l’entreprise est de taille importante, un poste de community manager, peut être créé à plein temps.

Quel est le moyen simple de communiquer ? Le site internet !

Analysons alors les typologies de site internet…

Comment une entreprise est-elle présente sur Internet ?

Voici les différentes typologies de moyens d’expression des marques et des autres sur Internet.

Les sites vitrines

Vous envisagez de créer un site corporate ou un site vitrine, moyen simple mais efficace de présenter votre activité, vos services, votre philosophie, au travers d’un site Internet modeste arborant images et textes tout en étant professionnel. Pensez à respecter un nombre minimum de pages et à indiquer clairement votre adresse si vous êtes une boutique ou magasin afin que les annuaires et Google vous enregistrent. Un nombre de page minimum est indispensable afin que Google puisse présenter votre site internet de façon plus détaillée dans les recherches (liens sitelink) :

Google et La simple agence

Le site portail

Le site portail quant à lui est utile pour les entreprises qui veulent dispenser des informations multiples ou de natures différentes ou beaucoup de services à travers des rubriques clairement définies : forum de discussion, actualités. Par exemple voila.fr ou MSN.fr. Graphiquement de nombreuses zones apparaissent, symbole de la pluralité de votre discours.

Le site de e-commerce

Si vous vendez des services ou des produits, vous pouvez également utiliser un site Internet d’e-commerce. C’est l’occasion de vendre partout en France à moindre coût. Le marché du e-commerce en France est de 37,7 milliards d’euros. Un site Internet de e-commerce doit comporter tous les signes caractéristiques de confiance et de réassurance.

Si le site appartient à une marque ou à un groupe bien connu du grand public.

Deux chiffres du e-commerce en France en 2012 (sources FEVAD) :

  • 31 millions d’acheteurs en ligne
  • 37,7 milliards d’euros, le e-commerce en France

Le site de réservation

Assez similaire au site de e-commerce, le site de réservation permet d’effectuer des réservations en ligne sans passer par le service téléphonique de réservation. Il permet donc d’économiser les coûts liés à l’emploi de personnes au service client. Attention, il est quand même conseillé d’avoir un standard téléphonique lié à son site d’e-commerce.

Le site de réservation doit être simple et ergonomique avec notamment un formulaire facile et court pour afficher les disponibilités de location de réservation. Faites appel à un photographe professionnel pour les photos du site car il y a de nombreux exemples de sites Internet bien fait mais où les visuels ne sont pas à la hauteur.

Le site communautaire

Il faut inclure dans ce type de site l’ensemble des réseaux (hors réseaux sociaux) et forums existants sur Internet. Ces derniers privilégient la discussion entre les membres du site Internet via notamment de longues pages et beaucoup de texte. Il est alors primordial de réfléchir à la mise en forme. Mettre en gras, souligner, insérer des puces, coloriser, sont autant de moyens d’améliorer la lisibilité des échanges entre membres.

Le site événementiel

Le site évènementiel est, comme son nom l’identique, en rapport avec un évènement et sera donc souvent éphémère. On le déconnecte une fois le lancement produit réalisé, ou la campagne de pub finie. Ludique, loufoque, généralement le ton est détendu ou ultra premium.

Le blog

Les blogs ne sont pas des sites communautaires car c’est seulement l’auteur ou les auteurs du blog qui s’exprime(nt). Les articles sont chronologiques. Le lecteur a accès aux différents articles de l’auteur via une page d’accueil regroupant les articles en rubriques. Les blogs peuvent être amateurs, semi-professionnels ou professionnels suivant l’importance qu’en donne l’auteur dans sa vie.

Exemple de jeanjacquesurvoy.com, 5ème blogueur marketing France en Août 2012 selon le classement des blogs ebuzzing.

Les autres types de site

Enfin, il y a tous les réseaux sociaux et les sites Internet qui ont une typologie inventée par elle-même. Par exemple :

  1. pour les réseaux sociaux : Facebook, Viadeo, qui permettent de rester en contact avec son réseau d’amis ou relations professionnelles en partageant informations et conseils.
  2. pour le micro blogging : Twitter
  3. pour le checking et l’information géolocalisé : Foursquare
  4. pour la diffusion du savoir : Wikipédia et les wikis

Et vous, vous commencez quand ?

About the author Styven

Je poste de tout ici, photos, impression, vidéo. C'est une trace que je laisse pour me rappeler des choses que j'ai tendance à oublier...

All posts by Styven →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *