Close
Pont du Golden Gate

L’Amérique Côte-Ouest : Golden Gate et réflexions profondes

Adios San Francisco !

Pourquoi adios ? parce que 13,5 % des habitants de San Francisco sont hispaniques et que je ne sais pas dire A bientôt en chinois, car 33 % des habitants de San Francisco sont des asiatiques !

Aujourd’hui, découverte du front de mer, et du fameux pont du Golden Gate. Fini le suspense, nous n’avons pas eu de problème de brume, tout était clair, beau, net, grandiose, vive l’Homme, amen.

Le pont est superbe, et m’a immédiatement rappelé des films comme X-men, Charmed, James Bond et lors de films d’action où le pont s’effondre.

Ici, rien à signaler, à part le vent et les mouvements du pont que l’on sent lorsque l’on marche dessus. La vue est sublime et je conseille vivement d’y aller faire les 4 kms aller-retour qui permettent d’y faire le tour.

Le retour à l’appart s’est fait en bus, et il faut souligner la date de construction des bus qui semble lointaine.

Ensuite direction le supermarché du coin pour y faire un tour de la concurrence et voir les produits de demain en France.

J’ai acheté un donuts, j’adore ça, je suis gros.

Le soir, nous avons décidé d’aller visiter le quartier mexicain de San Francisco. (le matin nous avions vu les quartiers chinois et le midi nous avons déjeuner dans un restaurant irlandais).

Chinois, japonais, irlandais, mexicain, américain, je crois qu’en 15 jours nous ferons le tour de la Terre. Nous avons mangé dans un mexicain extra (cuncun), avec une ambiance de musique moitié allemande/française (accordéon) moitié chants espagnol/mexicain.

Pour finir sur San Francisco, je ne pense pas que je pourrai y vivre, les soirs sont trop calmes, les quartiers animés trop espacés entre eux. En fait, je résumerai San Francisco comme un patchwork de communautés (espagnol/mexicain, chinois, business, portuaire, gay, etc) cousu entre eux mais dont les carrés de tissus sont vraiment bien distincts. On se perd un peu dans les plis du coup.

Amen.

About the author Styven

Je poste de tout ici, photos, impression, vidéo. C'est une trace que je laisse pour me rappeler des choses que j'ai tendance à oublier...

All posts by Styven →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *